#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Renforcer la formation continue

Domaine de la promesse :
Administration judiciaire
Promesse présente au PAG ? :
Oui
Situation de départ
La formation continue se fait à l’endroit de ces cibles mais pas selon une périodicité donnée. Ces formations se font surtout lorsqu’il y a de nouvelles lois sur les procédures ou apportant des changements dans le fonctionnement de la justice. Depuis 2011, au moins une (1) formation de renforcement de capacités est programmée à l’intention des magistrats et greffi ers surtout en droit pénal. En 2012, avec l’adoption du Code de Procédure civile, commerciale, sociale, administrative et des comptes, neuf (9) sessions de formation ont été programmées à l’intention des Magistrats et Greffiers selon le calendrier ci-après : Formations à l’intention des Magistrats - Du 18 au 22 Juin 2012 et du 09 au 13 Juillet 2012 à la Cour d’Appel de Cotonou - Du 25 au 29 Juin 2012 et du 16 au 20 Juillet 2012 à la Cour d’Appel d’Abomey - Du 02 au 06 Juillet et du 23 au 27 Juillet 2012 à la Cour d’Appel de Parakou Formations à l’intention des Greffi ers - Du 25 au 27 Juin 2012 à la Cour d’Appel de Cotonou - Du 02 au 04 Juillet 2012 à la Cour d’Appel d’Abomey - Du 09 au 11 Juillet 2012 à la Cour d’Appel de Parakou Ces formations ont été suivies par 178 Magistrats et 191 Greffiers
Actions posées sur la promesse
Des formations initiales et continues se font, mais pas de statistiques en la matière. Ainsi donc,
  • le 02 mars 2017, le Centre du Droit Administratif et du Travail, en collaboration avec l’UNAMAB, a initié, au profit des magistrats et greffiers, de la Cour d’Appel de Parakou, une séance d’échanges sur la problématique de la Sécurité sociale. L’objectif de cette formation est de sauvegarder les intérêts de la CNSS et les droits des personnes qui cotisent, mais également de savoir apprécier les dispositions de la loi portant Sécurité sociale au Bénin.
  • du 19 juin au 04 juillet 2017, Les magistrats, juges  consulaires et autre personnel du Tribunal de commerce de Cotonou  et ceux de la Cour d’appel de commerce de Porto-Novo ont reçu une formation à l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA) à Porto-Novo. Il s’agit d’une formation qui tire son importance du fait qu’elle participe au renforcement des capacités du monde du commerce, des Tribunaux et Cours d’appel.
  • le 24 Octobre 2017, le Président de la Cour suprême et le Ministre de la Justice, Joseph Djogbénou, ont procédé à l’ouverture de la 10ème session de la formation des magistrats des juridictions francophones membres de l’Association africaine des Hautes juridictions francophones. Cet atelier vise à renforcer les capacités d’intervention des magistrats en raison des instruments/outils indispensables dont ils doivent se doter pour mener à bien leur mission de soutien de l’Etat de droit. Il s’agit également d’outiller les participants dans la perspective des nouveaux défis juridiques, et d’aider les juridictions membres à disposer de magistrats de qualité, capables de rendre des décisions prévisibles et dans des délais raisonnables.
Source :
Reportage des organes de presse
Impact :
  • Renforcement des capacités d’action des magistrats
  • Célérité dans le traitement des dossiers


Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire


Aucun Commentaire