#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Accélérer le processus d’intégration sous- régionale en vue d’assurer la libre circulation effective des biens et des personnes

Domaine de la promesse :
Commerce et Industrie
Promesse présente au PAG ? :
Oui
Situation de départ
L'abondance de taxes illicites auxquelles font face les commerçants ; non-respect de la directive N°08/20005/CM/UEMOA relative à la réduction des points de contrôle sur les axes routiers inter-Etats de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Uemoa). L’article 6 de cette directive dispose : « sur les corridors routiers inter-Etats de l’Union, les forces de contrôle prennent toutes les dispositions utiles après concertation avec les autres structures administratives de contrôles dévolus (chargées des routes, des transports, du commerce notamment), pour limiter les opérations de contrôles fixes, exclusivement, aux points de départ, aux frontières et aux points des formalités effectives, tels que stipulés dans les documents douaniers de transit routier » ; non application/respect des principes de la libre circulation des personnes et des biens, à l’instar du règlement N°14/2005/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids, et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises
Actions posées sur la promesse
  • Adoption, par le Conseil des Ministres du 2 novembre 2017, du projet de décret portant transmission à l’Assemblée Nationale du Traité relatif à la création du Corridor Abidjan – Lagos
  • Adoption du projet de décret d’Accord de prêt signé avec le Fonds Africain de Développement dans le cadre du financement des études du projet de développement de l’autoroute du corridor Abidjan-Lagos.
Source :
  • Compte rendu du conseil des ministres du 2 novembre 2017
  • Compte rendu du Conseil des ministres du 3 mai 2017

Impact :
  • Amélioration de la libre circulation des biens et des personnes et facilitation des échanges commerciaux entre les pays signataires, ainsi que renforcement de l’intégration économique pour l’accroissement du bien-être des populations.


  • Laisser un commentaire

    Ajouter un commentaire


    Aucun Commentaire