#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Procéder à une réforme des dispositions relatives à la zone franche industrielle de manière à les assouplir et à les rendre plus incitatives

Domaine de la promesse :
Commerce et Industrie
Promesse présente au PAG ? :
Oui
Situation de départ
L'absence d’un mécanisme clair et d’une politique de promotion de la zone franche industrielle
Actions posées sur la promesse
  • Adoption et promulgation de la loi n°2017-07 fixant le régime des zones économiques spéciales en République du Bénin Cette loi prévoit, entre autres : la mise en place d’un Guichet Unique pour les formalités administratives, l’existence de deux régimes d’agrément offerts (au choix de l’investisseur), à savoir : un Régime dit d’exportation qui ne vise pas le marché communautaire, et un Régime dit de promotion des échanges intracommunautaires qui offre le bénéfice de certificat d’origine.
  • Source :
  • Rapport de mise en œuvre du PAG au 30 septembre 2017

  • Impact :
    • La Loi sur la création des zones économiques spéciales améliore le climat des affaires ; et elle offre divers avantages aux opérateurs économiques, notamment le guichet unique qui rend leurs activités plus fluides, efficientes et rentables, ainsi que les différents régimes d’agrément qui leur offrent des facilités d’investissements et donc une meilleure compétitivité de leurs produits et l’amélioration de leur bien- être et de celui de tous les autres acteurs impliqués.
    • Cependant, certaines mesures, comme la grande souplesse introduite dans la négociation et la conclusion de contrat de travail et la non exigence du SMIG, pourraient être préjudiciables aux candidats à l’emploi, et augmenter le niveau de précarité des emplois à long terme.


    Laisser un commentaire

    Ajouter un commentaire


    Aucun Commentaire