#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Amender, dans le cadre des réformes politiques, la loi organique de la HAAC de sorte à y réduire l’influence politique et à limiter son pouvoir exorbitant

Domaine de la promesse :
Média
Promesse présente au PAG ? :
Oui
Situation de départ
6 places sur 9 sont prévus aux politiques ; son Président est désigné par le Chef de l’Etat
Actions posées sur la promesse
En mai 2016, soit un mois après son investiture, le Chef de l’Etat a mis en place la commission nationale technique chargée des réformes politiques et institutionnelles.
Cette commission a eu pour tâche « d’étudier et de proposer […], les réformes politiques et institutionnelles visant à améliorer le modèle politique béninois, conformément aux options fondamentales de la Conférence nationale de février 1990». La mission de la Commission est donc claire. Elle consiste, à « recenser et évaluer les mesures politiques, institutionnelles et juridiques nécessitées par la réforme, ainsi que les modalités de leur mise en œuvre, en vue du renforcement du régime démocratique ». Introduction d’un projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990
Source :
  • Rapport de la commission nationale technique chargée des ré- formes politiques et institutionnelles.
  • Projet de la révision de la Constitution transmise à l’Assemblée nationale.


Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire


Aucun Commentaire