#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Recrutement d’enseignants titulaires de diplômes académiques et pédagogiques délivrés par des structures de formation agréées (publiques et privées)

Domaine de la promesse :
Education
Promesse présente au PAG ? :
Non
Situation de départ
La pénurie prononcée d’enseignants que connaît le sous-secteur est due aux départs massifs à la retraite de ceux qui sont en fin de carrière, d’une part, mais aussi à une mauvaise allocation du personnel enseignant, d’autre part, les centres urbains connaissent un surnombre d’enseignants tandis que les milieux ruraux en sont défi citaires. Dans le pays, en général, la pénurie d’enseignants est forte. La plupart des écoles ne sont pas suffisamment pourvues d’enseignants, de façon à couvrir tous les cours autorisés. Ainsi, il est fréquent que des écoles à 6 cours se retrouvent avec 2, 3 ou 4 enseignants agents de l’Etat. Pour pallier à cette situation de manque, les parents d’élèves s’organisent pour recruter eux-mêmes des enseignants dont la plupart n’ont pas le profil requis. Dans certaines écoles, la participation financière des parents est si forte que cela annihile les efforts de l’Etat en matière de gratuité.
Actions posées sur la promesse
Trois mille six cent un (3601) instituteurs et instituteurs-adjoints ont été recrutés au titre de 2016 mais 3528 ont réellement pris service.
Source :
Cadres des Services de la DAF/MEMP en charge des activités

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire


Aucun Commentaire