#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

La Plateforme Electorale des OSC du Bénin

L’initiatrice du Présimètre

Plus que les menaces de coups d’Etat militaires ou les clashes ethniques, les élections constituent de grands défis pour la paix et la sécurité en Afrique. La mauvaise gestion des processus électoraux se terminent, le plus souvent, dans la violence extrême ; une violence qui peut basculer la fondation d'un Etat et détruire des années de gains démocratiques.
Ce caractère hautement conflictogène des élections a motivé au Bénin, depuis plusieurs années, la constitution de plateformes thématiques à dominance électorale. Ce fût les cas, entre autres, des plateformes RESONG en 1995, RéPAT en 1999, OAE en 2001, FORS -Présidentielles 2005, FORS-CAP en 2006, FORS-LEPI en 2008, FORS-ELECTIONS en 2010.
Et, lors des préparatifs des élections législatives puis communales, municipales et locales de 2015 et sur initiative du Système des Nations Unies au Bénin répondant à un projet initié par trois (3) OSC béninoise, une synergie de veille citoyenne basée sur la médiation, la mobilisation et le monitoring électoral a pris corps. Elle a évolué vers une Plateforme Electorale des Organisations de la Société Civile du Bénin réunissant plus de deux-cent (250) réseaux et organisations du Bénin décidées à mutualiser leurs forces et ressources pour contribuer, en tant que plateforme alternative de supervision des processus électoraux, à l’organisation qualitative et participative d’élections crédibles, justes et pacifique en Afrique et, en particulier, au Bénin.

Ainsi, sous la coordination du Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix (WANEP-Bénin), cette nouvelle plateforme s’est réorganisée pour assurer la veille et le bon déroulement de la présidentielle de 2016.Elle est constituée des réseaux faitières et organisations intervenant dans les domaines de la promotion de la démocratie, de la bonne gouvernance, de l’Etat de droit, de l’éducation civique, de la prévention des conflits, du genre et du suivi des processus électoraux. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons citer Africa-Elections, Association de Lutte Contre le Régionalisme, l’Ethnocentrisme et le Racisme (ALCRER), Association des Bloggeurs du Bénin (ABB), Coalition Nationale pour la Paix (CNP), GlobEthics.net Francophone Africa, Maison de la Société Civile du Bénin (MdSC), Plateforme des Acteurs de la Société Civile du Bénin (PASCIB), Réseau pour l’Intégration des Organisations Non Gouvernementale et Associations Africaine (RIFONGA), Réseau Paix et Sécurité des Femmes de l’Espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (REPSFECO), Social Watch Bénin, SOS Civisme Bénin, Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB),etc. Les plus jeunes organisations membres totalisent un minimum de six ans d’expérience contre plus d’une trentaine pour les plus anciennes. Pour réussir sa mission, elle s’est dotée d’un comité de pilotage, d’une coordination nationale, de douze (12) coordinations départementales et de soixante-dix-sept (77) coordinations communales.