#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Développer le corps des Pompiers pour une meilleure couverture du territoire national (équiper, recruter et former)

Domaine de la promesse :
Sécurité et Défense
Promesse présente au PAG ? :
Non
Situation de départ
En raison de l’urbanisation, de la diversification des activités des populations, le développement des infrastructures ou leur mauvais état et la pauvreté, etc, les risques d’accident pour les populations sont devenus plus fréquents et fatals. Le corps des pompiers, souvent primo intervenant sur les secours, n’est présent que, sur quelques grandes agglomérations, ou est mal réparti sur le territoire : Lokossa, pour le Mono et le Couffo, Bohicon et Dassa, pour le Zou et les Collines, par exemple. Or, les risques et les besoins de secours sont partout présents, tandis que les équipements techniques des « soldats du feu » sont souvent vétustes. Même si leurs compétences leur sont souvent reconnues, l’effectif des sapeurs-pompiers reste squelettique et leurs équipements dépassés par rapport aux besoins. L’incendie difficilement maîtrisé de Dantokpa en décembre 2015 a révélé quelquesunes des insuffisances de ce corps
Actions posées sur la promesse
  • Poursuite de la couverture sécuritaire du pays par l’ouverture des postes de Savalou, de Comè et de Kandi
  • Formations continues par les Sapeurs-Pompiers et techniciens de la protection civile français et les Fire- fighters américains et par les ONG françaises spécialisées dans la protection civile NB : Il n’y a pas eu de recrutement. L’armée qui met du personnel à dis- position n’en a pas encore fait.i*
Source :
  • GNSP
  • Terrain


Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire


Aucun Commentaire