#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Mettre en oeuvre un déploiement effi cace des Forces de Défense aux frontières pour une meilleure surveillance du territoire

Domaine de la promesse :
Sécurité et Défense
Promesse présente au PAG ? :
Oui
Situation de départ
De par sa forme géographique, le Bénin, compte 10 départements frontaliers sur les 12, 36 communes frontalières (sur les 77) avec les pays voisins, dont 18 avec le seul Nigéria. Cette réalité constitue une menace potentielle sur les frontières dont n’ont jamais tenu compte sérieusement les régimes successifs du pays. La carte des implantations militaires avec ses larges intervalles et couloirs le montre bien, et la présence des unités de Police et douanes aux frontières reste insuffisante pour surveiller et protéger efficacement le pays, en raison des menaces actuelles dans la sous-région. Depuis 2010, les pays limitrophes (Niger, Burkina Faso, Nigeria) ont amélioré leur veille stratégique et mis en oeuvre les dispositifs (humains, matériels et techniques) de surveillance de leurs territoires ; ce qui devait amener le Bénin à améliorer et renforcer sa posture de sûreté pour la sauvegarde de son intégrité territoriale et de sa souveraineté
Actions posées sur la promesse
  • Renforcement de la carte militaire par des prospects de mise en place définitive des bataillons de Djakotomè, Malanville, etc
  • Budget de 37 milliards (2017) et 38 milliards (2018) ont été votés pour la protection du territoire national et la participation aux opérations militaires extérieures
Source :
MDN

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire


Aucun Commentaire