#Presimetre229

Des promesses du candidat aux actes du président...

Etat de mise en oeuvre des promesses électorales
Une initiative de Coordonnée par
Promesses à la Une:
Interdire tout ce qui concourt au culte de la personnalité du Président de la République, notamment : Louanges publiques, Marches publiques de remerciement et de soutien, Affichage de l’image du Président dans les lieux publics******* Redynamiser l’Administration en éliminant le clientélisme sous toutes ses formes******* Mettre en place un système d’identification biométrique******* Entreprendre immédiatement une négociation sociale avec le personnel de santé en vue de satisfaire au mieux les revendications.******* Revoir le cadre réglementaire de la distribution des médicaments au Bénin en concertation avec les acteurs ; assurer le contrôle effi cace des médicaments commercialisés sur le marché.******* Combattre plus efficacement la distribution des faux médicaments.******* Ouvrir les négociations entre l’Etat, les partenaires sociaux et le patronat pour relever significativement le SMIG*******

Recrutement d’enseignants titulaires de diplômes académiques et pédagogiques délivrés par des structures de formation agréées (publiques et privées)

Domaine de la promesse :
Education
Promesse présente au PAG ? :
Oui
Situation de départ
Aucun recrutement dans ce domaine spécifi que n’a été noté.
Actions posées sur la promesse
Une première vague de recrutements de près de 3000 enseignants a été lancée en décembre 2016. Malheureusement, tous les postes ouverts n’ont pas pu être couverts faute de candidatures dans certaines disciplines. 2732 enseignants seulement ont été recrutés.
  • A ce sujet, pour ne pas perdre des postes ouverts, une seconde vague de recrutements, qui devait être lancée en 2017, a été repoussée en 2018 pour donner, aux structures de formation des enseignants (ENS), suffisamment de temps pour libérer les promotions d’enseignants en fin de formation.
  • Une séance de travail entre le MESTFP et l’UAC a permis de définir des délais pour permettre aux nouveaux formés d’avoir à temps les attestations de succès et, ainsi, avoir la possibilité de pouvoir concourir. NB : Toutefois, il y a lieu de questionner sur la fiabilité de prévisions qui ne reposent pas sur des bases solides, notamment la disponibilité de cadres formés dans les domaines visés et susceptibles d’être recrutés. Cela pose le problème de la nécessaire collaboration entre les Ministères en charge de l’enseignement et les entités concernées (UAC et DPP/MESFTP).
Source :
  • Rapports d’activité
  • DAF, Cabinet du Ministre

Impact :
  • Diminution du taux de chômage
  • Insertion professionnelle
  • Amélioration des conditions de vie et réduction de la pauvreté
  • Réduction du déficit d’enseignants dans le sous-secteur des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle


  • Laisser un commentaire

    Ajouter un commentaire


    Aucun Commentaire